• Israël - Jonathan Pollard - Services secrets

    L'affaire Pollard a causé un dommage considérable aux relations américano-israéliennes, car des journalistes ont régulièrement pris sa défense dans les médias israéliens ces dernières années.

    Selon des sources non confirmées, les États-Unis lui reprocheraient en particulier d'avoir livré à Israël le manuel des codes d'accès et de cryptage des écoutes de la NSA dans le monde, manuel qui aurait été ensuite livré (en pleine guerre froide) aux Soviétiques en échange de l'émigration vers Israël d'un million de juifs présents en URSS. Pollard a reçu la citoyenneté israélienne en 1998.

    Cette même année, il est admis, dans une déclaration du premier ministre d'alors, Benjamin Netanyahu, que Pollard est un espion opérant pour les services secrets israéliens. Ces dernières années, la sévérité de sa punition a été reconnue par plusieurs personnalités, dont le Secrétaire à la Défense, Caspar Weinberger, qui avait au départ fortement insisté sur la gravité de ses actes.

    D'autres, au contraire, soutiennent que sa peine est juste, tel l'ancien chef de la CIA, George Tenet, qui avait menacé de démissionner en cas de libération de Pollard.



    « Les Entretiens d'Islam&Info : Jacob Cohen Cyber Guerilla - Hackers pirates et guerres secrètes »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks